Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 20:12


L'école emportée est un manga entre science fiction, réflexion philosophique et sociologique... dans ce manga l'auteur, Kazuo Umezu, projette une école primaire japonaise dans un futur apocalyptique. On assiste alors à une suite d'évènements fortuits qui entraine l'école dans une complète autogestion par ses élèves.

Leurs réactions face à l'adversité, leur recherche du meilleur moyen de fonctionnement, le réveil de certaines vocations précoces va leur permettre une survit précaire.

Mais l'auteur ne laisse pas souffler le lecteur et surtout pas les héros avec en première ligne le jeune Shô. Le jeune garçon plutôt rebelle avant l'accident se retrouve propulsé leader de l'école. Ce chef improvisé va se retrouver plus d'une fois dans des ennuis dépassant de loin sa propre compétence.

 

Dans de roman graphique, car on peut l'appeler comme cela, l'horreur humaine peut se trouver derrière chaque visage, Kazuo Umezu nous montre ainsi nos pire penchant comme les meilleurs, comment la folie, la peur et l'improbable peut nous terrasser, nous rendre pire que des animaux. Ce manga haletant n'a pas finit d'hanté vos nuit avec des questions du genre, qu'aurais-je fait moi ? (Un peu à l'image d'une autre bd intitulé guerre civile de Morvan et Picard mais nous y reviendrons plus tard.)

 

En bref cette bande dessinée au scénario complexe rode autour des thèmes abordés par sa majesté des mouches en son temps tout en ajoutant un coté fantastique et mystérieux que l'on pourrait comparer à Lost.

Ce manga créer dans les années 70 a connu une « adaptation » très libre avec un drama (série tv) nommé Long Love Letter en onze épisodes.

 

Cette critique est aussi disponible sur le webzine Papercuts


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zièph
  • Le blog de Zièph
  • : Ce blog regroupe mes coups de coeur, mes oeuvres cultes et les autres ... Peut-etre un jour s'y joindront mes oeuvres à moi, qui sait...?
  • Contact

Profil

  • Zièph
  • Je suis passionné de littérature et je griffonne à l'occasion. Griffonner est le bon terme vu que je dessine presque autant que j'écris... J'aime la littérature sous toutes ses formes et j'ai envie de vous faire partager ma passion !
  • Je suis passionné de littérature et je griffonne à l'occasion. Griffonner est le bon terme vu que je dessine presque autant que j'écris... J'aime la littérature sous toutes ses formes et j'ai envie de vous faire partager ma passion !

Recherche

Catégories