Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 12:35

Petit panel de BD sympa, attention ce ne sont pas des chef d'oeuvres, mais j'ai passé un bon moment et je voulais vous faire partager ça ^^

 

Commençons avec le maître Osamu Tezuka, qui nous sert deux albums sympathique (par leur qualité car ce sont plutôt des histoires plombantes...).

 

Alabaster d'Osamu Tezuka

 

James, avant de devenir Alabaster est un athlète noir de très haut niveau, fréquentant la haut société il tombe amoureux de Susan Ross, une actrice célèbre, celle-ci après l’avoir fréquenté les dénigre lorsqu’il lui demande sa main, jamais elle ne se mariera avec un noir ! A partir de ce jour il déclare la guerre aux apparences. Munis d’un pistolet qui rend invisible, plus ou moins partiellement, il rend invisible son épiderme et devient Alabaster. Il prendra ensuite sous son aile démoniaque la jeune Amy, petite fille de l’inventeur de rayon d’invisibilité et elle-même entièrement invisible, peu à peu la rancœur gagne Amy, parviendra-t-elle a sortir de son emprise ?

 

 

Feuilleton de 500 pages, Alabaster est une œuvre assez rare en ce sens où on suit le périple de héros sombrant dans la folie meurtrière. Une idée intéressante, notamment pour l’époque (1970), ensuite et bien c’est Tezuka, on connaît bien ses qualités et ses défauts. On regrettera le système de publications japonaises, qui engendre ici, une première histoire courte très visible, prolongé par une nouvelle histoire peut-être un peu bancale. Néanmoins on passe un agréable moment de lecture.

 

Sous notre atmosphère d'Osamu Tezuka

 

Recueils de nouvelles varié dans des styles ou des univers très différents, série de destins humains dans ce qu’ils ont parfois de plus vils ou de plus tragique. On y retrouve cette ironie caustique et parfois cynique qu’use parfois Osamu Tezuka.

 

 

Tezuka dans toute sa splendeur sous forme de petites histoires courtes et efficaces. Pas un chef d’œuvre mais de bon moment néanmoins.

 

 

 

Pour conclure, ces deux ouvrages ont une même thématique en commun, la noirceur de l'âme humaine. On aurait pu aisement retrouver l'histoire courte qui démarre Alabaster dans le recueil Sous notre atmosphère. L'ensemble en aurait été tout aussi cohérent. Ce n'est pas un Tezuka optimiste dont on peut ici admirer l'oeuvre. Une oeuvre plutôt bien construite et encore une fois terriblement moderne, même si l'on sourit de certaine coutume typiquement japonaise ou de certains fantasmes très présent dans l'imaginaire nippon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zièph
  • Le blog de Zièph
  • : Ce blog regroupe mes coups de coeur, mes oeuvres cultes et les autres ... Peut-etre un jour s'y joindront mes oeuvres à moi, qui sait...?
  • Contact

Profil

  • Zièph
  • Je suis passionné de littérature et je griffonne à l'occasion. Griffonner est le bon terme vu que je dessine presque autant que j'écris... J'aime la littérature sous toutes ses formes et j'ai envie de vous faire partager ma passion !
  • Je suis passionné de littérature et je griffonne à l'occasion. Griffonner est le bon terme vu que je dessine presque autant que j'écris... J'aime la littérature sous toutes ses formes et j'ai envie de vous faire partager ma passion !

Recherche

Catégories