Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 12:45

Coucou les gens ! Le blog de zieph déménage . Pour un nouveau blog plein de surprise ! Ouais en fait peut-être pas on verra... Bref je vous propose d'aller y faire un tour il y aura un nouveau billet pour vous ! 

Bien à vous ! Des bisous... 

Partager cet article

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 17:11

Une petite trouvaille, l'auteur est aussi le scénariste de Koma, une BD fort sympathique écrite avec Frederik Peeters.

 

album-cover-large-16919.jpg

Pierre Wazem doute. Personne ne lui confie plus de boulot. Le loyer n’est donc plus payer et sa petite famille et lui-même risque de se retrouver à la rue sous peu. Evidement il ne juge pas indispensable d’en avertir sa femme et s’enfonce peu à peu dans les méandres de l’angoisse et de la solitude.

Une excellente bande dessinée, sur le doute, la crainte de l’avenir et la vacuité de l’existence. « Sans doute que raconter était une façon de comprendre. Maintenant je doute qu’il y ait quelque chose à comprendre. »

L’auteur parvient à nous transcrire les sentiments du quotidien avec douceur et justesse, jusqu’à une scène mère filles tout bonnement superbe dans laquelle il n’ose pénétrer de peur de voir cet instant s’évanouir. La seconde partie, plus  onirique m’a moins touché, je galère toujours à entrer dans ce genre de trip. Néanmoins ils nourrissent le récit et la réflexion de Pierre Wazem. Graphiquement l’ensemble fonctionne à la perfection, se rapprochant par moment d’un Larcenet dans le combat ordinaire.

Bref, Wazem nous offre avec mars aller retour un beau voyage. 

Partager cet article

20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 17:56


Bon alors on m'a demandé un bilan de cette année, et puis c'est bien les bilan. Ca permet de faire ... le bilan. Un fois n'est pas coutume on va commencer l'année 2013 en retard, on est le 28 janvier : BONNE ANNEE !!! 

Ca c'est fait. Bon alors, 2012... On y retourne.  2012, c'est un nouveau job, un nouvel appart, des lunettes, la découverte du hip hop old school... Quoi ? Vous vous en battez l'oeil ? Vous êtes pas là pour mon adorable petite personne ? moi qui croyait...

 

2012, un retour du comics en force avec la création de l'excellent Urban Comics (label de Dargaud) pour plus d'info il y a l'émission mauvais genre de france culture.

 urban-comics

2012, encore des découverte de séries dont je vais devoir vous parler rapidement, Luther (BBC), Engrenages (Canal+). Sans parler des webséries, le visiteur du futur et par extension tout ce que font frenchnerd.

 Visiteur-Du-Futur31

2012,  des bd en pagailles ! Près de 330 ! Et quelques rencontres superbes ...  timthumb

Happy de Naoki Urasawa, une série en 15 volumes, l'une des premières réussites du maître, dans un genre où l'on ne l'attend pas l'humour et le tennis !

Elmer de Gerry Alanguilan , un pur merveille.

Pilules Bleues de Frederik Peeters, un formidable récit.

Batman - la cour des hiboux - 1 de Snyder et Capullo, un vrai travail sur la chauve-souris tant narratif que graphique.PlancheA 165831

Maus d'Art Spiegelmann, parce que je l'ai lu qu'en 2012 mais qu'il est intemporel.

Paul au parc de Michel Rabagliati, faut que je lise les autres ! Mais le père noël est un mec sympa et m'a offert Paul à Quebec ! 

Fables de Willingham, La série se tient depuis 16 tomes, un must en comics ! 

Valérian par Larcenet d'après Christin et Mézière, Larcenet revisite l'une des oeuvres majeurs de la BD de SF et le fait avec talent !   

Je comptais vous faire une liste plus longue mais ça me parait exagérer, lisez donc déjà ça les loulous vous m'en direz des nouvelles !  

 

JS68288201 p

2012, grosse baisse dans mes lectures de romans, la plupart de mes coups de coeur sont déjà chroniqués mais je ne résiste pas à l'envie vous en faire part de nouveau et de vous glissé deux ou trois perles en plus ! 

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragon de Jasper Fforde, un roman original et sympathique, je vous renvoi vers la chronique de Radicale qui m'a donné envie de lire ce roman.

Le faire ou mourir de Claire-Lise Marguier, parce que c'est beau, tout simplement.

Le théorème de Katherine de John Green, bien sur John Green, forcement John Green que serions-nous sans ce bon vieux John, le prochain sort en février !

La peau des rêves de Charlotte Bousquet, j'aime l'univers de fantasy noir de l'auteur. Dans ce livre elle parvient à créer un monde original et intriguant.2-jours-pour-faire-des-thunes.gif

 2 jours pour faire des thunes d'Hamid Jemaï, un roman dément qu'on dirait qu'on lit Snatch de Guy Ritchie.

Le baiser du rasoir, 1 - Basse-Fosse de Daniel Polansky, parce que c'est une belle surprise de fantasy, proche du roman noir et de certains romans de Charlotte Bousquet.

Boys don't cry de Malorie Blackman, l'auteur d'Entre chiens et loups, c'est touchant, c'est beau, que demander de plus !

71657357

 

J'en oubli certainement d'autres... je metterai peut-être à jour la liste. Sur le nombre ça fait pas tant que ça. Mais là on a le dessus du gratin ! La crème de la crème ! The best of the best ! Bref que du bon ... 

Partager cet article

29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 13:51

pilulesbleuescoRetour aux origines avec l’un des premiers albums édité de Frederik Peeters, Pillules Bleues. Un ouvrage autobiographique magnifique – de parti pris moi ? jamais – qui ne laisse pas indifférent, du moins qui ne m’a pas laissé indifférent. Frederik Peeters nous dévoile un peu de son intimité, avec pudeur et retenu mais toujours avec justesse. Il dépeint sa rencontre avec sa compagne et son quotidien, la difficulté de vivre ensemble (oui parce que y a un truc sous-jacent qui rend cet album encore plus boulversifiant mais si je vous en dis trop vous allez perdre quelque chose au cours de la lecture alors chut !).

Voilà pour le résumé, pour le reste, le dessin de Peeters est déjà très en place, pas de surprise, c’est pas réellement ses débuts non plus mais ça première œuvre aboutie – enfin je crois j’en sais pas beaucoup plus. La narration est subtile et efficace, tout est esquissé avec finesse, les sentiments sont suggérés et les textes sonnent vrai.

Pilules-Bleues-planche-92-300x295Le seul aspect peut-être incongru serait le dernier chapitre, sa rencontre avec le mammouth dans ses rêveries. Pas indispensable. Le reste ? INDISPENSABLE. Mieux que tout ses autres albums, enfin pas dans le même registre. Mieux que Lupus ? C’est possible... Ouais, plus sensible, plus touchant. (Et pourtant Lupus…) Quand je parle de Lupus je pourrais parler de Pachyderme, Koma, Le château de sable ou encore Aâma, tous d’excellents ouvrages à lire de toute urgence, mais Pillules bleues, c’est …

Partager cet article

24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 13:19

Elmer c’est une ancienne de papercuts qui me l’a conseillé. De premier abord comme ça j’me suis dis boaf, ça a l’air bizarre cette histoire de poulets. Oui parce que ça parle de poulets… qui parlent… et s’habillent. Bref j’étais pas convaincu. Mais à mon grand étonnement, je l’ai acheté. Oui des fois on a des réactions pas forcement logiques…

9782916207483

 

Le pitch comme on dit à la télé : Octobre 2003. La vie de Jake Gallo est un enfer, il n’arrive pas à trouver de travail, son père vient de faire une crise cardiaque, Son frère Freddie est devenu une star du cinéma, mais le plus difficile à avaler, ce sont les frasques sentimentales de sa sœur May qui s’est mise en tête d’épouser... un humain. Car les Gallo, comme les autres poules et coqs du monde entier, sont subitement devenus conscients en 1979 au grand désarroi de l’espèce humaine. Suite au décès de son père, Jake va découvrir l’histoire de sa famille et de son père, Elmer, qui fait partie de la génération des coqs qui ont dû apprendre à cohabiter avec les hommes. [Résumé éditeur]

 


Normalement c’est là que vous décrochez et me dites mais WTF !!! Et bien non, pas WTF, ou plutôt si, OMFG ! Elmer est magistral ! Elmer devrait avoir une statue ! Je m’emballe un peu, je sais… quoique. Elmer est une PUTAIN de BONNE BD ! Retenez-le.

Bon maintenant on va parler de la BD : après la mort de son père Jake va entreprendre l’écriture d’un livre sur la vie de ce dernier. Avec l’aide du journal d’Elmer, il va être amené en même temps que le lecteur à découvrir l’histoire de son père et par la même l’histoire des gallinacés depuis leur « Eveil ». Et c’est sans démesure que je vais comparer ce livre au fameux Maus d’Art Spiegelman ainsi qu’au journal de mon père de Jiro Taniguchi. Cette œuvre possède la même force dans le récit, la même tendresse envers l’image du père. Ce que réussi Gerry Alanguilan est d’autant plus formidable qu’il le réalise à partir d’une fiction totale là où Spiegelman contait le réel – ce qui ne retire rien au monument qu’est Maus, entendons-nous bien. Mais apporter autant de pathos contenu dans une pur fiction est une prouesse.

Les graphismes d’Elmer ne sont pas grandioses, mais servent le récit avec talent. Le noir et blanc est simple et sans fioriture. L’auteur parvient à procurer à de « vulgaires » poulets une palette d’expressions rare. Il les humanise avec talent, apportant au propos une véritable force.

 

elmer-gerry-alanguilan-L- 35zsK

Donc c’est bien. ACHETEZ LE BANDE DE MOULE ! ! ! Ce récit possède une réelle force et son auteur bin du talent tout simplement – monsieur Gerry Alanguilan a aussi bossé pour les amerlocs (sur différent comics relativement obscure tel que X-men, superman, les quatres fantastic…), et les amerlocs ne se trompent jamais ! – enfin… euh… Bref, lisez le en bouffant du KFC ça va vous en dégouter pour un bon moment !

Partager cet article

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 12:38

Un nouveau roman ado, un roman qui fait pleurer ! Contrairement à ce qui est indiqué sur la couverture. Bin ouais de temps en temps ça fait pas de mal merde ! Donc un roman qu'il est bien qu'il est beau ! Un roman qui noue la gorge, mais ne vous inquiétez pas, pas de mièvrerie excessive, Boys don't cry est un roman juste.

http://storage.canalblog.com/71/26/675433/71657357.gif

Dante attend les résultats de ses examens, résultats qui influerons sur son avenir c’est certain, lui qui souhaite devenir reporter. Quand on sonne à la porte il se précipite, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie, sont ex-copine partie sans un mot, presque deux ans auparavant. Devant Mélanie, une poussette, dans la poussette, sa fille, leur fille… Quelques mots puis elle s'enfuit, elle laisse la petite Emma à Dante, elle, elle n’y arrive plus. Dante va devoir apprendre, apprendre vite et s’acclimater à cette nouvelle vie qu’il n’a pas choisie.

L’irruption d’Emma dans la vie de ses trois garçons (Dante, Adam, son frère, et Tyler, leur père) va marquer un changement dans leur façon d’appréhender la vie et de vivre ensemble. Un bouleversement dans leur relation, Emma va être le lien entre chacun. Entre ce père distants et Dante, entre son frère Adam et Dante qui ne le comprend pas. Le roman glisse peu à peu les personnages les uns vers les autres. Un roman touchant et sensible. 

Partager cet article

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 12:48

Pause roman ado, encore, parce que j'ai lu plein de super trop tip top génial, kikou, lol romans ado ! Nan, mais. C'est vrai, quoi. Des bons livres. J'en ai encore un sous le pied super bien ! Enfin sous le pied, on s'entend hein ? Bref trève de pavoisinage, allons z'aux fait !

 

Nous parlons ici de Récit intégral (ou presque) d’une coupe de cheveux ratée que l’on aurait pu aussi titrer : Rentrée de merde ! Xavier à la poisse en cette rentrée, sa mère vient de l’emmener chez le coiffeur, et là, c’est le drame, une coupe d’oisillons militaire dégueu ! Lui qui était si classe avec sa coupe décoiffé, son vieux jean et ses converses… et c’est la rentrée au lycée en plus, niveau première impression on repassera. Sans compter que ses meilleurs potes sont pas dans son lycée, là je crois qu’on a le tableau complet de la rentrée de la loose… Du coup Xavier ressort son journal, histoire d’extériorisé - en situation de crise, il vaut mieux sortir l’artillerie lourde !

Après le récit intégral (ou presque) de mon premier baiser, Jo Witek revient avec une nouvelle aventure pour Xavier, la rentrée au lycée. Et pour une aventure c’est une aventure ! Jo Witek parvient parfaitement à retranscrire l’effet journal intime, avec parfois juste des coups de gueule, des plaintes lancinantes, du mièvre et du subtil. Un vrai récit énergique avec des personnages sympathique et haut en couleur – surtout la grand-mère. A lire !

Partager cet article

8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 12:35

Revenons à nos moutons nazis et autres considérations philosophico-bourrine. Avec Opération Soleil de Plomb, nos deux auteurs favoris explore un nouveau genre, un nouvel univers, le récit de guerre version Vietnam. La guerrilla de jungle, la résistance angoissante, l'atmosphère chaude et moite, les torses velu, les poils collés par la sueur... hum, pardon.

Donc, les allemands sont en passe de gagné la guerre, il fait moite, est toute l'afrique est occupé, toute ? non, un territoire résiste encore et toujours à l'envahisseur ! Un homme mène la rebellion, un français ! le général Leclerc ! - oui sa division de blindé à pas pu remonter les champs alors il se venge comme il peut le pauvre.

 

Le scénario de Vincent est très futé, j'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. Je n'ai pas envie d'en dire trop alors je dirais juste que notre scénariste préféré s'en sort admirablement dans un genre souvent travaillé - il faut dire que c'est pas évident quand on pense à apocalypse now. Pour le dessin c'est toujours très bon, on sent que Ronan prend plus sont temps et pose des décors avec soin. Les couleurs sont impeccable, les scènes d'action fonctionne, certaines parfois difficile à cerner sont un véritable plus, personne ne sait vraiment d'où proviennent les tirs, pas même le lecteurs, ajoutant une angoisse palpable dans les planches.

 

Pour moi, un des albums de la série le plus réussi, qui plaçait la barre très haute pour le suivant, New York 1947, exellent lui aussi, bien que peut-être un peu en dessous. A lire de toute urgence !

 

Partager cet article

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 13:01

Petite pause de Block 109 pour parler roman. Vous ai-je déjà parlé de l'admiration que j'ai pour John Green ? J'ai du déjà vous en causer avec les excellents Will & Will et La face caché de Margo, j'ai aussi lu recemment son premier livre Qui es-tu Alaska ? une tuerie aussi, peut-être vous en parlerai-je un jour, qui sait ? Bref, j'aime l'écriture de ce monsieur, qui dépeint les adolescents avec justesse et nous offre à chaque fois des personnages hauts en couleur au caractère bien tranché.

 

Dans le théorème des Katherine, John - oui John, parce que... parce que bon - John donc, nous parle de Colin, surdoué de son état, dévasté par un chagrin d'amour, sa 19ème Katherine l'a largué. Ajoutons à cela, son angoisse de ne pas compter pour le monde, de ne pas être le génie annoncé - parce que notre bon Colin sait bien la différence entre un génie et un surdoué et c'est ça qui l'emmerde - vous vous doutez bien que Colin n'amorce pas ses vacances sous les meilleurs auspices. Enfin ça c'est sans compter sur Hassan, le meilleur ami de Colin. Hassan c'est un personnage à part comme les aime John, un personnage bourré de contractions et d'humour, un ami qui va prendre Colin par la peau du cou (z'avez eu peur hein ?) pour une "viré en bagnole" -  pour aller où me direz-vous ? et bien OSEF* !

 

Alors là mes petits coco je suis sur que ce résumé vous a mis l'eau à la bouche, non ? Bon et bien c'est pas tous, dans ce foutu bouquin vous aurez : des équations tarabiscotés, de l'humour, de la folie, une maison rose, des bouseux sympa et des bouseux pas sympa, un brin d'amour, des interdits, des engueulades, de la vie quoi ! Les bouquins de John c'est la vie, mais en mieux, ou en pire, c'est selon, mais toujours en exacerbé, en puissant, du genre qui prend aux tripes, qui vous change, du genre que quand vous reposez le livre vous n'êtes plus vraiment comme avant.

 

Je pourrais vous parler des personnages, du scénario, du fond ou de la forme pendant des heures mais je pourrais pas vous dire mieux, je vais m'arreter là. J'ai aimé, et bordel vous allez aimer.

 

PS : je trouve pas la couverture folle mais bon, on a tous des défauts non ?

 

OSEF : On S'En Fout pour les non-initiés

Partager cet article

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 14:58

Ensuite vient le cas le plus épineux de la "série", le cas étoile rouge.

 

Le 22 juillet 1944, l’URSS est envahie par les troupes du IIIe Reich. Le 12 octobre de cette même année, les pilotes du 3e Groupe de Chasse “Normandie” atterrissent à Ivanovo pour combattre aux côtés des troupes soviétiques. À travers Etoile Rouge, c’est l’épopée glorieuse et tragique de cette escadrille que les auteurs nous propose de suivre, en s’attachant plus particulièrement au destin de trois de ses pilotes français.[Résumé éditeur]

 

Après l'excellent Block 109 nos deux compères nous proposent quelques mois plus tard Étoile rouge, la BD est réalisée rapidement, ce qui entraîne quelques maladresses, néanmoins le scénario fonctionne et le dessin possède une force tout aussi efficace que le précédant tome. On passe un nouveau moment agréable dans cet univers uchronique passionnant.

 

Et si étoile rouge à quelques défauts, nos auteurs se rattrape largement avec l'excellent Soleil de plomb... Prochaine chronique ! Z'avez vu ce teasing ! Ouais bin après autant d'absence, faut bien que je vous fasse languir de nouveau, aller je me dépêche pour la suite !

 

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog de Zièph
  • Le blog de Zièph
  • : Ce blog regroupe mes coups de coeur, mes oeuvres cultes et les autres ... Peut-etre un jour s'y joindront mes oeuvres à moi, qui sait...?
  • Contact

Profil

  • Zièph
  • Je suis passionné de littérature et je griffonne à l'occasion. Griffonner est le bon terme vu que je dessine presque autant que j'écris... J'aime la littérature sous toutes ses formes et j'ai envie de vous faire partager ma passion !
  • Je suis passionné de littérature et je griffonne à l'occasion. Griffonner est le bon terme vu que je dessine presque autant que j'écris... J'aime la littérature sous toutes ses formes et j'ai envie de vous faire partager ma passion !

Recherche

Catégories